Accueil > Feature reviews & previews > Piranha 3D

Piranha 3D

samedi 11 septembre 2010, par Kwet

Réalisé par Alexandre Aja, avec Elisabeth Shue, Steven R Mc Queen, Jerry O’Connell, etc.

Si vous êtes passés à Paris cet été, vous n’avez pas pu rater cette affiche : Une pin up blonde se prélassant sur un matelas gonflable, le reste de l’affiche s’enfonçant dans les fonds marins, laissant apparaître les silhouettes menaçantes de poissons préhistoriques... Et cette promesse alléchante : « Sea, Sex and Blood »... Tout ça fleure bon « les Dents de la mer » !

Et en effet, tous les ingrédients sont bien présents, et en quantité même !
Pour résumer, au bord du Lac Victoria en plein spring break (congés des étudiants américains qui semblent en profiter pour pratiquer tous les vices d’un seul coup), une secousse sismique libère un essaim de piranhas préhistoriques qui va petit à petit semer la terreurs parmi les étudiants, les vacanciers et pendant un concours de t-shirt mouillés ou le tournage d’un film porno...
Ce dernier est l’argument (l’excuse ?) pour de multiples plans de seins à l’air, de filles dénudées et de blagues salaces, dont les participants les plus vicieux et enjoués finissent impitoyablement déchiquetés, grignotés et éparpillés en mer. On notera au passage que ceux qui ont su garder leur innocence (virginité ?) et les représentants de la loi ont tout de même plus de chances de survivre...

Le réalisateur Alexandre Aja, petit frenchie de génie (cocorico !) déjà auteur des excellents remakes « la Colline a des yeux » et « Mirrors », ou des films « Haute Tension » et « Furia », nous offre un « Piranha 3D » très bien réalisé, et dont le casting réussit même dans les rôles secondaires (Christopher Llyod en professeur spécialisé dans les poissons, deux apparitions seulement, mais absolument génial). Tout le film est un pastiche 3D des films d’horreur de série B, dont on retrouve tous les clichés tant au niveau des personnages (coup de coeur pour le réalisateur de porno totalement cintré joué par un Jerry O’Connell que j’aimerais bien voir plus souvent tellement il est drôle) que des scènes classiques, le concours de t-shirt mouillés qui finit en festin pour (vraiment) vilains poissons en étant le parfait exemple ! L’utilisation de la 3D (dont je ne suis pas fan en général, n’en voyant pas l’intérêt pour la plupart des films) est ici au service de cet humour potache, les amateurs d’humour noir étant eux servis par les situations (oui oui moi ça me fait rire les gens qui font de beaux plongeons bien esthétiques et qui ressortent de l’eau sans leurs jambes).

Concernant les piranhas en eux-même, ils ont de belles gueules de tueurs, sont furtifs et vicieux comme on les aime, bref, rien à dire à part qu’ils sont eux aussi pleins d’humour...

En conclusion un très bon film de vacances, un hommage réussi et des litres de faux sang bien vermillon qui vous font passer un bon moment !

Dir : Alexandre Aja, 2010

Illustration : Aggressive Blue And Purple Piranha Fish With Sharp Teeth
by Paulo Resende

Messages

  • Trop drôle. On s’est retrouvés à deux pendant la séance à manger des twix et j’avais l’estomac retourné au bout de vingt minutes. par contre je trouve qu’on aurait pu se passer de la 3D.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.